CIPRET – Des monsonges effrayants face à la votatation de l’initiative Ligue pulmonaire

La petite Maéva (4 ans) fume neuf cigarettes par jour.

Un article des Dissidents de Genève

Cet article donne un exemple parmi beaucoup d’autres des mensonges qu’on nous sert sous couvert de science pour gagner une votation … et faire peur.

.

D’autres enfants fument même jusqu’à 14 cigarettes. Tel est le message relaté par la Télévision suisse romande au sujet d’une campagne du CIPRET-Valais.

Pour cette campagne, le CIPRET a distribué gratuitement de petites plaquettes en plastique (badge MoNIC) contenant un filtre, à épingler sur un vêtement. Le badge est sensé accumuler les particules qui se trouvent dans l’air ambiant. Après quelques jours d’utilisation, le badge est renvoyé et analysé chimiquement pour déterminer la quantité de nicotine absorbée. Par un savant calcul, la quantité de nicotine est convertie en nombre d’équivalents de cigarettes (EC) „inhalé“ par le badge.

A noter qu’il n’y avait aucun contrôle sur l’utilisation correcte de ce badge. Les porteurs volontaires se recrutaient très certainement en majorité parmi les adeptes du CIPRET. Des tentatives de manipulation ne peuvent pas être exclues.

Les résultats de cette campagne, orchestrée conjointement par l‘Institut universitaire romand de Santé au Travail (IST) et le CIPRET-Valais sont choquants.

Un autre spot publicitaire à la Télevision suisse romande donne la parole à une serveuse, fumeuse elle-même, qui se plaint qu’en ajoutant deux equivalents de cigarettes de fumée passive par heure, elle double quasiment la quantité de fumée inhalé et atteint ainsi 32 EC par jour.

.

Test de plausibilité

Ces résultats sont tellement incroyables, qu’on doit se poser des questions quant à la véracité de ces affirmations. Un enfant qui inhale une telle quantité de nicotine doit être complètement dépendant de cette drogue mortelle. On se demande comment Maéva peut passer ses journées à l’école sans manifester des signes de manque de nicotine.

Nous voulions avoir le coeur net et avons procédé à un test de plausibilité, consistant en deux parties indépendantes:

  • Calcul sur la base de valeurs mesurées
  • Consultation de la littérature scientifique

.

Calcul sur la base de valeurs mesurées

Il existe de nombreuses études qui ont mesuré le taux de nicotine dans l’air ambiant de différents type d’établissements gastronomiques, restaurants, bars, discothèques. A partir de ces valeurs et du volume respiratoire moyen (600 l/heure) on peut déterminer combien de nicotine une personne peut inhaler par heure.

Le tableau suivant montre des équivalents de cigarettes calculés à base de la concentration de nicotine mesurée dans divers établissements, en EC par jour.

A titre d’exemple, un EC de 0,1 correspond à la nicotine de 5 mm d’une cigarette.

La valeur maximale legalement permissible pour une place de travail est de 5 EC par jour, 5 jours par semaine pendant toute la vie active.

.

Littérature scientifique

Il existe une abondante littérature qui donne des estimations du nombre d’équivalents de cigarettes inhalé à la place de travail ou à domicile. Voici quelques exemples:

  • 0,2 EC par jour
  • 5,2 à 8,7 EC par année (cas extrêmes 26 à 40 par année)
  • 1,2 à 3 EC par année pour une personne vivant avec un fumeur
  • 0,3 EC par jour dans des cafés et bistros

.

Conclusions

Nous sommes loin, très loin des 15 à 38 équivalents de cigarettes par jour. La petite Maéva peut respirer librement, ses parents peuvent déculpabiliser. Le CIPRET et l’IST doivent revoir leur copie. Mais le mal est fait, le message a fait le tour des médias et il y a fort à parier que ni les auteurs de l’étude ni les médias vont publier un erratum.

D’ailleurs, la Ligue pulmonaire utilise cette étude erronée comme un des arguments dans la campagne pour la votation du 23 septembre.

Il y a plus de deux semaine, le resultat de notre test a été soumis aux auteurs de l’étude pour leur permettre de prendre position et de corriger d’éventuelles erreurs de notre part. A ce jour, nous n’avons pas reçu de réponse.

.

En regardant la pseudo-science de CIPRET pendant les dernières années on se demande quelle atrocité sera la prochaine. La prohibition des oeufs?


Souvenez ce que dit le pulmologue et Président de l’Institut Necker, Philippe Even, depuis plus de quinze ans!


Le tabagisme passif, une escroquerie. Pr. Even von ledouroi

.

.

Visitez bien la site des Dissidents de Genève

Mort de rires en lisant cet article du Figaro traitant le jaune d’oeuf aussi nocif pour les artères que le tabac:

Le jaune d’œuf aussi nocif que le tabac pour les artères

Le cholestérol du jaune d’œuf aurait quasiment les mêmes effets délétères sur les vaisseaux que la fumée de cigarette, d’après une récente étude canadienne.


Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.